Dictionnaire amoureux de Shakespeare by François LAROQUE

By François LAROQUE

François Laroque invite le lecteur à goûter sans modération les divers bonheurs que les textes du dramaturge le plus joué dans le monde peuvent apporter au théâtre, au cinéma ou à l'opéra.

Grâce à son génie de l. a. poésie et du théâtre, Shakespeare, easy fils de gantier, se sera bâti un monument pour l'éternité. Alors, où trouver les raisons d'un succès qui, loin de se démentir, s'est désormais élargi aux dimensions du monde ? Dans sa ardour, sans l'ombre d'un doute. ardour de l. a. poésie et théâtre de l. a. ardour. Avec Shakespeare nous gravissons jusqu'au vertige le grand escalier de l'histoire. Avec Shakespeare, le chic n'est jamais loin dans ces moments pleins de bruit et de fureur où se succèdent et s'entremêlent l'horreur, le pathétique et le rire. Richard III, Hamlet, Macbeth, Falstaff, Cléopâtre n'ont pas fini de nous fasciner, ni l. a. musique de sa langue de nous enchanter...

Si d'aucuns semblent persuadés que Shakespeare n'était pas Shakespeare mais Sir Francis Bacon, le comte d'Oxford, ou los angeles reine Élisabeth Ière, libre à eux de continuer à chercher les clés du mystère. Mais nous ne nous détournerons pas ici de l'essentiel. Loin de ces débats d'arrière-garde, l'amoureux comme l'enseignant passionné que je suis de son théâtre et de ses poèmes s'est principalement efforcé au gré de ce vagabondage festif de faire partager son plaisir grâce à l. a. saveur detailed que peut procurer une œuvre qui, quatre siècles plus tard, n'a décidément pas pris los angeles moindre ride.

Show description

By François LAROQUE

François Laroque invite le lecteur à goûter sans modération les divers bonheurs que les textes du dramaturge le plus joué dans le monde peuvent apporter au théâtre, au cinéma ou à l'opéra.

Grâce à son génie de l. a. poésie et du théâtre, Shakespeare, easy fils de gantier, se sera bâti un monument pour l'éternité. Alors, où trouver les raisons d'un succès qui, loin de se démentir, s'est désormais élargi aux dimensions du monde ? Dans sa ardour, sans l'ombre d'un doute. ardour de l. a. poésie et théâtre de l. a. ardour. Avec Shakespeare nous gravissons jusqu'au vertige le grand escalier de l'histoire. Avec Shakespeare, le chic n'est jamais loin dans ces moments pleins de bruit et de fureur où se succèdent et s'entremêlent l'horreur, le pathétique et le rire. Richard III, Hamlet, Macbeth, Falstaff, Cléopâtre n'ont pas fini de nous fasciner, ni l. a. musique de sa langue de nous enchanter...

Si d'aucuns semblent persuadés que Shakespeare n'était pas Shakespeare mais Sir Francis Bacon, le comte d'Oxford, ou los angeles reine Élisabeth Ière, libre à eux de continuer à chercher les clés du mystère. Mais nous ne nous détournerons pas ici de l'essentiel. Loin de ces débats d'arrière-garde, l'amoureux comme l'enseignant passionné que je suis de son théâtre et de ses poèmes s'est principalement efforcé au gré de ce vagabondage festif de faire partager son plaisir grâce à l. a. saveur detailed que peut procurer une œuvre qui, quatre siècles plus tard, n'a décidément pas pris los angeles moindre ride.

Show description

Read or Download Dictionnaire amoureux de Shakespeare PDF

Best shakespeare books

Othello (The Annotated Shakespeare)

The most strong dramas ever written for the level, Othello is a narrative of revenge, phantasm, ardour, distrust, jealousy, and homicide. If in Iago Shakespeare created the main compelling villain in Western literature, in Othello and Desdemona he gave us our so much tragic and unforgettable enthusiasts.

Speaking the Speech

Why does Shakespeare write within the manner he does? and the way can actors and administrators get the main out of his incomparable performs? In conversing the Speech, Giles Block – ‘Master of the phrases’ at Shakespeare’s Globe – units out to reply to those uncomplicated questions. the result's the main authoritative, so much complete booklet but written on talking Shakespeare’s phrases.

Shakespeare’s Extremes: Wild Man, Monster, Beast

Shakespeare's Extremes is a debatable intervention in present severe debates at the prestige of the human in Shakespeare's paintings. through targeting 3 flagrant instances of human exorbitance - Edgar, Caliban and Julius Caesar - this e-book seeks to limn out the area of the human right in Shakespeare.

Shakespeare and Cognition: Thinking Fast and Slow through Character

Shakespeare and Cognition demanding situations orthodox methods to Shakespeare by utilizing contemporary mental findings approximately human decision-making to examine the original characters that populate his performs. It goals to discover the way to reconnect readers and watchers of Shakespeare's performs to the elemental questions that first lively them.

Extra info for Dictionnaire amoureux de Shakespeare

Example text

Par ailleurs, le mot honorificabilitudinitatibus, ablatif du mot latin médiéval honorificabilitudinitas qui signifie littéralement « le fait d’être en état de conquérir les honneurs », est le plus long mot de la langue latine. On le trouve déjà sous la plume d’Érasme dans les Adages (écrits en latin) à propos d’un dénommé Hermès qui s’amusait à user de mots longs d’un pied et demi ; il intervient également chez Rabelais, et le fait que le pédant s’appelle Holopherne suggère que l’emprunt remonterait à « Maître François » plutôt qu’au sage d’Amsterdam.

Les acteurs étaient alors considérés comme de simples mendiants et des vagabonds (grande peur du pouvoir à l’époque, l’itinérance était interdite et sanctionnée de lourdes peines) que l’on fouettait ou marquait au fer rouge quand ils n’appartenaient pas à une troupe protégée par quelque grand seigneur. C’est un milieu que Shakespeare connaissait parfaitement, et l’on peut se faire une idée de ce qu’était son expérience de la scène en lisant les conseils qu’Hamlet donne aux comédiens avant la représentation de « La souricière » devant Claudius et sa cour : Je vous prie de dire cette tirade comme je l’ai prononcée, d’une langue alerte ; car si vous forcez la voix comme font tant de nos comédiens, autant la faire dire par le crieur public.

L’inverse, à quoi bon multiplier les effets faciles ou donner dans la vulgarité pour faire rire, ou encore en rajouter dans l’horreur pour inspirer l’effroi au sein de l’auditoire ? Populaire ne veut pas dire démagogique, et un spectacle de qualité, à l’instar de ceux d’un Jean Vilar, sera toujours la meilleure manière de s’attirer la sympathie et la reconnaissance du public.  » À cet égard, le nouveau théâtre du Globe, en tous points la reproduction fidèle de l’ancien, qui a ouvert ses portes à Londres en 1997, était au départ une entreprise risquée à laquelle peu de gens croyaient.

Download PDF sample

Rated 4.20 of 5 – based on 36 votes